Rechercher

Le choix du brise-glace donne le ton de la formation

Voici une question qui me taraude lors de la préparation de toutes mes formations : par quel brise-glace démarrer l'intervention ? Selon la thématique, selon le public, selon la modalité - en distanciel ou présentiel - ce choix me semble crucial car il m'apparaît comme un déterminant de l'ambiance, du degré de cohésion et d'adhésion, qui vont permettre au groupe de s'engager dans un processus d'apprentissage plus fluide.


Tout au long de mes 10 années d'expérience de l'animation, j'ai testé un certain nombre de brise-glace, ces exercices de démarrage alliant les présentations et l'émergence des représentations liées au thème de la formation.


La façon d'animer ces séquences fondatrices est aussi partie prenante dans leur nature de "brise-glace"... d'où l'importance de prendre conscience de ce que ces brise-glace peuvent provoquer en nous avant de les proposer aux participants.


Parfois hésitante sur les effets promis par certains brise-glace (sûrement parce qu'ils ne correspondent pas à mes propres appétences), mais exploratrice de nature, je ressens bien souvent la nécessité de sortir de ma zone de confort pour proposer et animer certains de ces brise-glace.

Qu'ils me paraissaient farfelus ou décalés, ils peuvent se révéler de formidables "mise-en-bouche" pédagogiques parce que justifiés pour servir la thématique et engager les participants.

Et je suis heureuse, après coup, d'avoir osé les choisir pour démarrer ma formation 😉 !

Je reste néanmoins vigilante sur ma capacité à animer avec assurance et conviction une activité pédagogique aussi déterminante que celle qui lance une formation.

En effet, les enjeux de ces premiers instants nécessitent, de mon point de vue, une posture inspirant simplicité et sérénité afin que les participants ressentent de la sécurité et de l'envie au-delà du stress parfois présent lors de ces exercices de démarrage.


Mes brise-glace préférés restent :

- le photo-langage (avec image ou objet)

- l'arbre des connaissances : sur tableau blanc, dessiner un arbre avec racine, tronc et branches. Puis demander à chaque participant de positionner chaque objectif de formation sur les racines s'il pense qu'il a déjà les acquis proposés par cet objectif, sur le tronc si cela lui semble en cours d'acquisition, sur les branches pour ceux qui lui proposeront de nouveaux apprentissages.

- la chaîne de poignées de mains (présentiel) : Au démarrage, debout, chaque participant serre la main d'un autre en se présentant par son prénom et l'une de ses qualités, puis sans lâcher cette première main, avec sa seconde main il serre une autre main d'un autre participant en se présentant de nouveau avec son prénom et une autre qualité ; dès qu'il a terminé cette deuxième présentation, il lâche la première main pour en saisir une autre (la troisième personne à qui il va se présenter) et ainsi de suite ! Tous les participants sont ainsi reliés aux autres dans une chaîne changeante et mobile de partage de prénoms et de qualités !

- le mur d'humeur : une autre version de la météo très ludique avec ses gommettes de couleurs à distribuer aux participants afin qu'ils les collent sur les personnages choisis pour illustrer leur humeur du jour.

- la machine à voyager dans le temps : invite les participants à se présenter en répondant à ces quelques questions : Si vous pouviez monter dans une machine à voyager dans le temps : Quelle époque choisiriez-vous et pourquoi ? / Où iriez-vous et pourquoi / Qui aimeriez-vous rencontrer et pourquoi ?


Je viens de dégoter un lien qui nous propose généreusement diverses ressources... et de travailler notre patience 😊 grâce à cet original calendrier de l'avent ; c'est avec gourmandise et sans les chocolats que je vous le partage !

https://calendar.myadvent.net/?id=e1117b07ed50f07aa7cb1ecb5a889d0d

Bonne exploration ✌️!

67 vues0 commentaire